TUEJ
THÉÂTRES UNIS
ENFANCE JEUNESSE

911, rue Jean-Talon Est,
bureau 217
Montréal, QC
H2R 1V5

514 380-2337

info@tuej.org

Zone membres

La dissolution de l’Association des directeurs de théâtre (ADT), en octobre 1984, entraîne la perte d’un interlocuteur pour représenter collectivement les compagnies de théâtre auprès des associations d’artistes. En mars 1985, neuf compagnies de théâtre jeune public se regroupent pour négocier avec l’UDA une entente collective qui convient à leur secteur d’activité professionnelle. En 1986, elles fondent Théâtres Unis Enfance Jeunesse (TUEJ). L’objectif de départ est de répondre aux besoins des producteurs qui se consacrent à la création pour le jeune public, et ce, dans le contexte de l’adoption, en 1987, de la toute première Loi sur le Statut professionnel et les conditions d’engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma. Signée en 1988, la première entente collective entre TUEJ et l’UDA fixe les conditions minimales d’engagement des comédiens.

Le 31 mai 1996, TUEJ signe une première entente collective avec l’APASQ pour les concepteurs de décors, de costumes, d’éclairages et de sons. En 1998, L’UDA obtient une reconnaissance de juridiction pour les metteurs en scène. Le 27 mai 1999, c’est au tour de l’AQAD de signer une première entente collective avec TUEJ. Depuis 2009, les responsabilités de la Commission de reconnaissance des associations d’artistes et des associations de producteurs (CRAAAP) sont assumées par la Commission des relations du travail (CRT).

En plus de répondre aux nombreuses questions des producteurs sur l’application et la gestion quotidienne des ententes collectives, TUEJ continue, grâce à ses comités, de raffiner ses outils de recherche et d’analyse afin d’acquérir une connaissance fine du théâtre jeune public et des besoins de ses membres. Ces connaissances permettent à TUEJ de représenter adéquatement les compagnies et de défendre leurs intérêts auprès des différentes instances.

Ainsi, dès 1987, TUEJ forme des comités chargés d’étudier les politiques culturelles et les programmes des divers paliers gouvernementaux ainsi que l’application et les effets de ces politiques et de ces programmes sur les activités des compagnies de théâtre jeune public. En juin 1995, TUEJ présente enfin le fruit des travaux de ces comités, dans son mémoire Le théâtre et les jeunes : de l’exception à la continuité, lors des États généraux sur l’éducation. Ce mémoire deviendra un document phare pour l’association. À l’automne 2008, TUEJ diffuse et commente les résultats d’une enquête qui illustre les répercussions sur la diffusion à l’étranger de l’abolition des programmes PromArt et Routes commerciales consacrés à l’exportation et au développement de marchés. En 2011, TUEJ publie Les compagnies québécoises de théâtre jeune public professionnelles : un portrait à la suite d’une enquête exhaustive réalisée auprès des compagnies de théâtre jeune public.

Regroupées selon leurs affinités et leurs intérêts, les autres associations de producteurs en théâtre sont : l’Association des compagnies de théâtre (ACT) pour les compagnies de théâtre pour adultes de langue française et à but non lucratif; l’Association des producteurs de théâtre privé (APTP); Théâtres Associés inc. (TAI) pour les théâtres institutionnels francophones œuvrant au Québec.